Le 25 janvier 2023 - Le début de la troisième guerre mondiale ?

Le 25 janvier 2023 est une date importante, non pas pour moi, et probablement pas non plus pour vous, le lecteur de ce blog, mais pour les historiens du futur. En effet, à cette date, l'Allemagne a participé pour la première fois depuis des décennies à une guerre entre deux pays avec du matériel de guerre lourd.

Aider un pays voisin en cas de guerre, cela devrait aller de soi, même si l'intérêt personnel joue un rôle, on ne veut pas avoir l'ennemi à ses frontières, mais il y a une limite à ne pas franchir en matière d'aide et au lieu de s'impliquer militairement, on devrait essayer de désescalader la guerre par la diplomatie.

Une histoire comme l'Allemagne a aidé :

25.02.2022 – Un jour après l'invasion, l'Allemagne envoie 5 000 casques pour les militaires ukrainiens, mais pas dans le pays

26.02.2022 – L'Allemagne fournit des armes à la Bundeswehr - 1000 armes antichars et 500 missiles sol-air doivent provenir des stocks de la Bundeswehr. Le chancelier Scholz a parlé d'une "obligation".

02.12.2022 – Le THW renforce l'approvisionnement énergétique ukrainien avec 470 groupes électrogènes

25.01.2023 – L'Allemagne livre des chars Leopard 2 à l'Ukraine

25.01.2023 – Livraison de chars de combat : Selenskyj reconnaissant, Melnyk demande des avions de combat et des sous-marins

Bien sûr, il s'est passé d'autres choses entre-temps, mais il faut reconnaître un schéma : Au lieu d'une désescalade, la guerre est attisée par davantage d'armes et d'équipements. Ainsi, la question légitime qui se pose lorsque l'on réclame des chars d'assaut, des avions de combat, des sous-marins, est de savoir quelle sera la prochaine demande ? Des soldats allemands "pour une Europe unie" ? Des armes nucléaires tactiques ? Des armes nucléaires conventionnelles ou plutôt des MOAB américains ?

En confirmant l'envoi de chars Leopard 2 en Ukraine par le chancelier allemand Olaf Scholz (SPD), le gouvernement américain du président Biden a accepté d'envoyer le char Abrams des Etats-Unis en Ukraine.

D'une guerre continentale, on passe à une guerre mondiale, car les États-Unis s'impliquent activement dans la guerre, sans soldats, mais combien de temps cela va-t-il durer ?

La spirale de l'escalade se poursuit et c'est inquiétant. Car on ne peut pas gagner une guerre contre la Russie, c'est ce que l'Allemagne nazie a essayé de faire pendant la Seconde Guerre mondiale et a échoué face aux Soviétiques, et il n'en ira pas autrement cette fois-ci. Après chaque paix vient une guerre.

Et avant que l'on ne me qualifie de partisan de Poutine, je reste neutre et ne soutiens aucun camp, je ne veux qu'une chose : la paix en Europe et celle-ci doit être possible sans sang, par la diplomatie.

Publié par Petr Kirpeit

Tous les articles correspondent à mon opinion personnelle et sont rédigés en allemand. Afin de permettre aux lecteurs anglophones d'accéder aux articles, ceux-ci sont automatiquement traduits via DeepL. Les faits et les sources sont ajoutés dans la mesure du possible. En l'absence de preuves évidentes, l'article en question est considéré comme mon opinion personnelle au moment de sa publication. Cette opinion peut évoluer au fil du temps. Les amis, partenaires, entreprises et autres ne sont pas obligés de partager cette position.

Laisser un commentaire